Bora Liviu – La Tristitude

Je vous présente le jeune gagnant de la catégorie 16-17 ans du Festival Chants Sons Sur Scènes 2012 de Baia Mare : Mister Bora Liviu 

Ce jeune artiste nous vient du Lycée National « Mihai Eminescu » de Baia Mare et nous a fait découvrir La Tristitude de Oldelaf à la mélodie accrocheuse et aux paroles percutantes.  Afin de découvrir un peu plus Liviu et son avis sur la chanson française, nous avons eu une petite interview avec lui. Voici ce qu’il nous a répondu :

Chants sons sur scène : Pour toi, c’est quoi la chanson française ? 

Bora Liviu – La chanson française, c’est une toute autre histoire.  Dans la chanson française, ce qui est important, c’est le texte. Qu’il traite d’humour, de tristesse, d’amour ou quoi que ce soit, le texte est construit avec attention ainsi que le message qui doit être transmis de manière originale. Tandis que la musique, est là, pour te servir de piste de décollage, pour te faire décoller et voler. Ensuite, c’est le texte qui te maintient en l’air. Je sais que je fais beaucoup de comparaisons étranges mais c’est vraiment ce que je ressens quand j’écoute la musique française, c’est un sentiment de bien-être.

CSS – Qui représente la chanson française pour toi ? 

BL – Pour moi la musique française n’est pas représentée par une seule personne. Moi, par exemple, j’adore Jacques Brel. Ce chanteur, allie de très belles mélodies avec de vraies paroles et moi ca me rend fou. J’aime beaucoup aussi Brasens, Noir Desir, Benabar, Oldelaf (dont j’ai chanté des chansons). En fait, je ne pense pas que je puisse choisir un artiste préféré. Il y en a qui me font rire, d’autres qui me font pleurer…

CSS- Chanter en français, est-ce différent de chanter en roumain ou en anglais ? 

BL – Le français c’est une langue très spéciale car c’est la langue du charme, de la sensualité et voir même de l’érotisme. Quand tu chantes dans une langue comme le français, quand tu connais cette langue et que le texte te va droit au cœur, c’est là que tu découvres la beauté de cette musique. Mon contact avec la langue française, je l’ai eu depuis très jeune et depuis j’ai toujours aimé cette langue. L’entière expérience du chant en français te met dans un état spirituel, de magie qui t’emporte toi et le public dans un tout autre monde juste par le fait d’avoir tout donne en français. Le message que tu souhaites faire passer en  français et en général reçu rapidement par le public, même si il ne comprend pas. Le public est captivé par la musicalité du son de cette langue. Bref, j’aime toutes les langues, vraiment, je ne peux pas dire que j’en préfère une. Chacune d’elles me mettent dans un état différent. Mais bien sûr, chanter en français, c’est bien différent que de chanter en n’importe quelle langue.

CSS – Comment as- tu choisi ta chanson et pourquoi ?

BL J’ai choisi La Tristitude parce que, c’est la tristitude. C’est une chanson que j’ai adoré depuis le début et je me suis dit « Pourquoi pas essayer? ». C’est une folie cette chanson, avec un texte qui m’a fait rigoler  jusqu’aux larmes quand je l’ai écouté. Dès que je l’ai entendue, je me suis dit que c’est ce que je chanterai pour cette année au festival. La beauté du texte fait que tu peux le personnaliser comme tu veux.

CSS – Comment as tu découvert cette chanson ?

BL J’ai trouvé cette chanson par hasard, je vous le jure. Je zappais sur Internet, et en cherchant une autre chanson de Oldelaf  « Le cafe »,  là je vois « La tristitude ». Je me suis dit: « Tiens, la tristitude, ça n’existe pas en français, c’est un jeu de mots… » et je savais que ça allait être amusant depuis le début de la vidéo et j’ai eu raison. Et hop la guitare…

CSS – Quand tu seras célèbre, accepteras-tu de venir , comme Mary*, au festival Chants Sons Sur Scènes, 2023 par exemple ?

BL Bien sûr, je voudrais bien, comment dire non ? J’aime ce festoche de tout mon cœur. J’y participe depuis la 9 éme édition et j’ai eu des moments vraiment merveilleux avec…

CSS – Merci d’avoir répondu à nos questions. Encore bravo et bonne chance pour ta carrière ! On compte sur toi, maintenant, pour épauler les jeunes chanteurs de ton judet. Tu es déjà un peu une star, non ?

Et voici un extrait le l’interprétation de Liviu lors du Festival :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s