Finale du CSS 2015 – Stage cavilam : la Fiche pédagogique!

image-delinquantes
Durant la finale du Festival « Chants, sons sur scène », cette année, les enseignants accompagnateurs ont bénéficié d’un stage proposé par le Cavilam, le célèbre centre de formation au français langue étrangère.
A cette occasion ils ont pu travailler sur les techniques d’enseignement du français par le biais des nouveaux médias et en particulier des morceaux de musiques actuelles françaises proposés par les médias francophones tels TV5 Monde, RFI ou encore la compilation Génération française, par laquelle le Cavilam et le bureau export de la musique française mettent à disposition des apprenants et des enseignants des fiches pédagogiques à partir des morceaux les plus populaires de l’année.

Pendant ce temps, les participants au festival, eux, passaient au studio d’enregistrement avec les Délinquantes, le groupe invité, pour enregistrer leur version de l’une des chansons du groupe… »phobies ».
La version de la chanson des Délinquantes chantée par les participants à la finale :

 

A partir de toutes ces expériences, les enseignants ont réalisé des fiches pédagogiques dans cet ordre d’idée, avec le soutien de Paulette Trombetta, la formatrice.

logo pdf

Fiches pédagogiques

logo word

Fiches pédagogiques en version modifiable

 

Crédits pour les fiches pédagogiques et la chanson « revisitée »
Crédit photo « Comme une blonde »: Nicolas Senegas
Crédit dessin « 10 ans de scène »: Mr Loulou
Phobies:
Paroles: Elisabeth Lardeaux
Musique: Claire Bernardot/Céline Ribault
Crédit son (pour les enregistrements): Nicolas Brouillard
Site web: www.delinquante.fr

Le programme de la finale du CSS 2015 est connu!

Jeudi – 14 mai
– A partir de 15 heures, arrive des participants
– 22, réunion des professeurs accompagnateurs

Vendredi – 15 mai
– 10-12 h, les 13-15 ans – répétitions sur la scène du théâtre
– 9 -12 h, les 16-17 ans – atelier

– 16,30 -17 h – Ouverture du festival
– 17-18 h, concours pour les 13-15 an
– 18-19h, dîner au théâtre
– 19h, récital Antoine Chance

Samedi -16 mai
– 10-12h, les 16-17 ans, répétitions
– 9-12h, les 18-25 ans, atelier
– 9-12h, stage des profs au Lycée « M. Eminescu »

– 15,30-16,30, concours les 16-17ans
– 18-19h, récital « Delinquante »
– 19-20h, dîner au théâtre
– 20h, spectacle de théâtre de la troupe « Dramatis Personae »

Dimanche -17 mai
– 10 -12h, les 18-25 ans, répétitions
– 9-12h, les 13-15 ans, atelier
– 9-12h stage des profs

– 15-16h, concours les 18-25 ans
– 16-18h, La scène vous appartient + Délibérations du jury
– 18h – remise des prix

aff_A3_général

Antoine/chance à la finale du CSS 2015!

photo d'antoine/chanceS’agissant de musique, certains patronymes portent bonheur : demandez donc à Vanessa Paradis, Julie Doré ou Andrew Bird… Dans cette famille d’artistes bien nommés, il faudra désormais compter sur Antoine Chance.

A la chance, il faut ajouter de longues années de travail dans la carrière du musicien. Elevé dans la campagne belge, à quelques encablures de Bruxelles, le jeune homme baigne dans la musique dès son plus jeune âge : piano à six ans puis guitare électrique à l’adolescence pour reprendre les classiques de Nirvana, dont il photocopie les pochettes d’albums pour décorer les murs de sa chambre. « C’était assez moche » sourit aujourd’hui ce musicien dont le sens de l’humour égaye chacune des réponses. A la maison, on écoute les Beatles, Souchon, Renaud, Bach, Mozart. L’art est omniprésent dans la famille- son père dessine, un de ses oncles est artiste contemporain, l’autre est dans le graphisme, son grand-père distribuait des films de Polanski… « J’ai l’impression que l’envie de faire de la musique a toujours été là. »

Le bac en poche, le jeune Antoine traverse la Manche pour développer sa passion. Il part étudier la musique à Chichester dans le Sussex anglais, rencontre des musiciens, joue dans des bars, prend des cours d’harmonie et de solfège. Le panthéon pop d’Antoine est d’ailleurs, sinon strictement britannique, très anglo-saxon: il admire les deux premiers albums de Coldplay, la mélancolie de Bon Iver et Radiohead. Chez les Français, il place Alain Souchon sur le podium, juste devant Brassens, Camille ou JP Nataf « J’accorde de l’importance aux mélodies. Je peux écouter certaines mélodies de Souchon avec le même plaisir que si c’était McCartney. »

De retour en Belgique, Antoine délaisse un temps la musique. « J’ai voulu monter un bar. Mais la musique me manquait trop. » Le jeune homme intègre alors le Jazz Studio d’Anvers, école de musique par laquelle sont passés certains membres de dEUS et Puggy. « Je me suis aperçu que je ne savais rien ou à peu près. C’était parfois difficile, mais j’ai énormément appris. » Riche de ces expériences, Antoine monte Coco Royal: accompagné d’amis musiciens, il foule les scènes de France et de Belgique. « J’avais sans doute besoin de ça pour
cacher la filiation. Il m’a fallu du temps pour arriver à un disque solo.»

Cet album solo, Antoine en a composé les musiques dans sa maison d’enfance, où il a niché son atelier. Ses musiques en poche, il a fait appel à une ribambelle d’auteurs doués : Jacques Duvall, parolier au CV impressionnant (Lio, Chamfort, Dani, Daho), le collaborateur de Bashung, M et Vanessa Paradis Marcel Kanche ou encore Jonathan d’Oultremont, Olivier Laage et le cinéaste Fred Perrot. A ce casting, il faut ajouter la participation du producteur magicien Renaud Létang (Feist, Katerine, Souchon…) et celles des musiciens Ludovic Bruni (Emilie Simon, Françoise Hardy…), Vincent Taeger (Oxmo Puccino, Saul Williams…) et Craig Walker (ex-chanteur d’Archive). Tout ce beau monde s’est retrouvé autour d’Antoine dans le mythique studio Ferber, où furent enregistrés les classiques de Gainsbourg et Nina Simone.

De ces sessions est né Fou (Fontana-Mercury/Universal), un premier album au charme… fou !, qui prolonge l’entente cordiale entre l’Angleterre et la France, reliant Radiohead et Michel Polnareff, les Innocents et Travis, Daniel Darc et Chris Martin. On y entend, portés par des mélodies soignées et des orchestrations racées, des petits tubes en puissance (Bye Bye et Qui Sait aux accents bowie-esques), des ballades à la mélancolie douce (Raté d’un Rien), des arrangements en dentelle (Elle Danse), des romances langoureuses (Comme la Pierre, Les Hommes s’abîment). De Sur L’Asphalte à Fou, taillé pour percer le coeur des radios, Antoine Chance dévoile une poésie sobre et désarmante, celle d’un « sentimental » qui craint pour « sa santé mentale ». Tel un Innocent ou un rejeton des meilleurs Alain (Chamfort, Souchon), il parvient à faire sonner le français aussi bien que la langue de Shakespeare ((Et) La Nuit à ses défauts, Comme la Pierre). Si l’ivresse est bel et bien là- textes simples et résolument pop, verbe concis et touchant- le musicien s’est aussi offert un flacon étincelant- on doit à Renaud Létang et son équipe une production des plus élégantes.

Sur scène, Antoine Chance a assuré les premières parties de JP Nataf et Puggy, artistes avec lesquels il partage un sens du songwriting aiguisé et une certaine façon de bousculer les frontières. Au Botanique (Rotonde) le 22 avril dernier pour un concert complet, il a ravi ses fans. Depuis, passages radios et concerts s’enchaînent dans toute la Belgique.

« J’aimerais bien que mon album plaise aussi aux Anglais, qu’il n’ait pas l’étiquette de chanson française. » explique Antoine. « J’ai l’impression de faire de la chanson tout court.»
Tout court peut-être, mais pour longtemps alors.

Palmarès des qualif’ de Sibiu du 3 avril 2015!

Catégorie 13-15 ans

1er prix – Andreea POSTA – Je ne sais pas, Jonathan Joyce
(Elève de l’école n°20 de Sibiu – prof : Ionela Bischin)
2e prix ex aequo :
. Cristina TALPOS – Dernière Dans, Indila
(Elève de l’école Alamor – prof : Vera Pit)
. Madalina Elena TAVALA et Gabriela VLAD – Je veux, ZAZ
(Elève de l’Ecole n°20 de Sibiu – prof : Cornelia OPRESCU)
3e prix – Denisa LEPADATU – ça ira, Jonathan Joyce
(Elève du Collège Technique « Independanta » de Sibiu – prof : Diana Rodean)

Catégorie 16-17 ans
1er prix ex aequo :
. Csilla KEMENDI – Je veux, ZAZ
(Elève du Collège « Gheorghe Lazar » de Sibiu – prof : Ana Tabusca)
. Mihai-Stefan VACARU-SORA – Beau Malheur, Emmanuel Moire
(Elève du Collège National « Octavian Goga » de Sibiu – prof : Mirela Istrate-Mateescu)
2e prix – Denisa CHITOIU – A casault, Elèves de l’établissement Casault
(Elève du collège technique « Cibinum » de Sibiu – prof : Maria Peana)
3e prix ex aequo :
. Andreea CIBU – Rêves d’enfants, Shy’m
(Elève du Collège National « Lucian Blaga » de Sebes – prof : Cornelia Todor)
. Ionela STANI – Dernière danse, Indila
(Elève du collège technique « Cibinum » de Sibiu – prof : Maria Peana)
mention spéciale – Iuliu-Octavian FLEACA – Alors on danse, Stromae
(Elève du Collège National « Octavian Goga » de Sibiu – prof : Mirela Istrate-Mateescu)

Catégorie 18-25 ans
1er prix – Catalina DUMITREAN – En silence, Amel Bent
(Elève du Collège National pedagogic « Andrei Saguna » de Sibiu – prof : Marinela Secu)
2e prix – Paul RUS – Tu me relèves, Michaël Landernö
(Elève du lycée théorique « Axente Sever » de Medias – prof : Monica Mot)
3e prix – Raluca Georgiana CATALINOIU – Rêve d’enfants, Shy’m
(Elève du Collège National « Gheorghe Lazar » de Sibiu – prof : Ana Tabusca)
Mention spéciale – Madalina POPA – Tombée du ciel, TAL
(Elève du Collège agricole « Daniil Popovici Barcianu » de Sibiu – prof : Minodora Beza)

Bravo à tous, c’était super!
A l’année prochaine!

 

9e édition du concours « chansons sans frontières »

Un concours d’écriture simple, ludique, créatif et gratuit à partager et diffuser sans modération !
www.chansons-sans-frontieres.fr

Une invitation à écrire une chanson sur le thème : Un ami que tu ne connais pas encore…
Un concours gratuit, ouvert aux participants de tous les âges et de tous les pays.
Sur le site de Chansons sans Frontières dans la rubrique LE CONCOURS, vous trouverez des conseils pour écrire et faire écrire, des idées, des liens, des références, le règlement dans la rubrique

EDITIONS PRECEDENTES
vous trouverez les éditions et les chansons lauréates des années précédentes, à lire, à écouter

Premier prix : Un séjour d’une semaine en France tous frais payés
Prix Partenaires: 500 euros, Prix Jeune Public, 300 euros
Prix Français langue maternelle : 150 euros

Inscriptions et dépôts de textes en ligne ou par voie postale.
Date de clôture 11 janvier 2015

Le thème de cette édition : « Un ami que tu ne connais pas encore… » Une invitation à écrire, à se laisser porter par les mots qui viennent, à imaginer la richesse d’une amitié inattendue. Un chant pour accueillir l’ami, des mots à offrir à l’ami qui attend sur la route et nous accompagne…

Avec, comme chaque année, le fil rouge des dix mots : Dis-moi dix mots… que tu accueilles
De tout temps, le français s’est enrichi de mots issus d’autres langues avec lesquelles il s’est trouvé en contact. Venus d’ailleurs, ils sont devenus d’ici. Les dix mots retenus cette année illustrent la permanence dans le temps de ce phénomène et la diversité des langues auxquelles le français a puisé. La richesse de ces échanges lui a donné une grande partie de ses accents et de ses couleurs.

chansons sans frontières

Souvenirs du stage « arts de la scène » de cet été…!

affiche_stage_maxiAlexandru TIHU et Ingrid SZILAGYI, respectivement lauréats des catégories « 18-25 ans » et « 15-17 ans » de l’édition 2014 de notre concours préféré « Chants, sons sur scène » nous ont envoyé quelques photos de leur séjour au stage « arts de la scène » de Chateauroux, en France (avec un petit passage à paris, bien entendu!)…
Grosse ambiance, et rencontres de francophones de tous les coins du monde (Espagne, Belgique, Lituanie, Ukraine, Israël, Monténégro, Iran, Ouzbékistan etc.)!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le palmarès de la finale « Chants, sons sur scène » – edition 2014

Le Festival 2014 c’est déjà fini…mais quelle édition!

Catégorie 13-15 ans
1er prix – Larisa ACHIM – Je te promets, Zaho
(Lycée Théorique « I. Buteanu » Şomcuta Mare, prof. Rodica Dod)
2e prix – Laurian HADAREAN – Mon essentiel, Emanuel Moire
(Lycée Sportif, Cluj-Napoca, prof. Gabriela Jurma)
3e prix – Paul Andrei Tolea – Les murs porteurs, Florent Pagny
(Ecole Centrale, Bucureşti, prof. Isabelle Grigore)

Mention spéciale « Performance » – Maria BUSUIOC et Marina FALTINSCHI – Dernière Danse, Indila
(Lycée National d’Art « Ion. Vidu », Timişoara, prof. Georgeta Gheju)
Mention spéciale « Espoir »- Paula SABAU – Petit Tom, Shy’m
(Collège « Liviu Rebreanu », Târgu-Mureş, prof. Ionela Haidu)
Mention spéciale « Espoir »- Carla FLORIAN – Dernière Danse, Indila
(Lycée National « M. Eminescu », Oradea, prof. Diana Costin)

Catégorie 16-17 ans
1er prix – Ingrid SZILAGYI – La vie est comme un jeu de carte, Ingrid Szilagyi
(Lycée National « Doamna Stanca », Satu-Mare, prof. Szilagyi Edith, Sorin Ursei et Adina Ciupac)
2e prix – Denisa Jurje – Regarde nous, Amel Bent
(Lycée National « Gheorghe Şincai » Baia Mare, prof. Cornelia Dumbravă)
3e prix – Xenia Costinar – SOS d’un terrien en détresse, Gregory Lemarchal
(Lycée d’Arts, Baia Mare, prof. Csakay Eva)

Mention spéciale « Grand frisson »- Ancuta Elena IONESCU – 1, 2, 3, Camille
(Lycée National « Tudor Vladimirescu », Târgu-Jiu, prof. Loredana-Gabriela Stoian et Camelia Popescu)
Mention spéciale « Meilleure adaptation »- Alexandru BUGAN et Vlad VITAN – Toi et moi, Guillaume Grand
(Lycée National « I. C. Brătianu », Piteşti, prof. Tatiana Florea)
Mention spéciale « Showman »- George Robert FLURCHE – J’me tire, Maitre Gims
(Focşani, autodidact)

Catégorie 18-25 ans
1er prix – Alexandru TIHU – Tout le monde, Carla Bruni
(Lycée National Banat, Timişoara, prof. Raluca Martinescu)
2e prix – Lavinia Georgiana ADAM et Rares SUCIU – Les passants, ZAZ
(Gheorgheni, prof. Emilian Adam)
3e prix – Sara DRAGHICEVICI – Je veux, ZAZ
(Serbie)

Mention spéciale « Coup de coeur du jury »- Ioana Oliviana MOLDOVAN – L’arbre à plume, Anouk Aiata
(Târgu-Mureş, prof. Diana Berku)
Mention spéciale « Originalité »- Maria Daniela TICU et Adrian SAPUN – Dima, Zaho
(Lycée Théorique, Novaci, prof. Iulia-Nicoleta Giugiulan)
Mention spéciale « Enthousiasme »- Adelina AVRAM et Aurora Andrada PETCOV – Je sais, Shy’m
(Lycée National « Fraţii Buzeşti », Craiova, prof. Adriana Buzatu)

 

Prix de la popularité – Andrei Calancea (Buzău) – Je suis le même, Garou
(Buzău, prof. Nicoleta Vlad)
 
Prix spécial de l’A.R.P.F. – Margarita Van Dommelen – Paris, Camille
(Gimnasium 155 Sankt Petersburg, Russie)

Merci à l’équipe organisatrice!
Bravo à tous les jeunes pour l’ambiance survoltée et aux Dalton Telegramme pour leur participation!
A l’année prochaine!

Finale du Concours, ce week-end, avec les Dalton Télégramme!

Dalton30

Véritables alchimistes, les membres de cette formation liégeoise versent dans un même creuset musiques racines d’Amérique – country n’ western, bluegrass, cajun, folk – et chanson française des années 60, pensez à Gainsbourg, Dutronc et Ferrer, prouvant hors de tout doute que la langue de Molière peut très bien s’approprier la culture de Buffalo Bill.

Rendez-vous samedi, 18h au théâtre de Baia Mare pour le concert!

Merci à la délégation Wallonie-Bruxelles qui soutient la venue du groupe!

wb

Qualif’ de Sibiu : le palmares 2014!

Catégorie 13-15 ans
1er prix – Andreea POSTA – On s’aimerait tout bas, Lara Fabian
(Elève de l’école n°20 de Sibiu – prof : Maria Baja)
2e prix – Mihai-Stefan VACARU-SORA – Quand je manque de toi, Garou
(Elève du collège national “Octavian Goga » de Sibiu – prof : Mirela Mateescu-Istrate)
3e prix – Ramona Andreea MOTOC – La pluie, Zaz
(Elève du lycée technologique de Mirsa – prof : Ramona Petruta Rus)
Mention spéciale – Oana Madalina VODA – Mon secret, Caroline Costa
(Elève du lycée “Stephan Ludwig Roth » de Medias – prof : Monica Mot)
Mention spéciale – Nicoleta TRUSCA – Dernière Danse, Indila
(Elève du lycée technologique de Mirsa – prof : Ramona Petruta Rus)

Catégorie 16-17 ans
1er prix – Bianca Claudia CHIOREAN – Délit, Amel Bent
(Elève du collège national “Titu Maiorescu » de Aiud – prof : Ioana Costea)
2e prix – Madalina POPA – Petit TOM, Shy’m
(Elève du lycée agricole “D.P. Barcianu » de Sibiu – prof : Minodora Beza)
3e prix – Catalina DUMITREAN – J’irai, Caroline Costa
(Elève du collège national pédagogique “Andrei Saguna » de Sibiu – prof : Marinela Secu)
Mention spéciale- Roberta SANDU – Il avait les mots, Sheryfa Luna
(Elève du lycée agricole “D.P. Barcianu » de Sibiu – prof : Minodora Beza)
Mention spéciale – Ramona RAU – Dernière danse, Indila
(Elève du lycée « O. Ghibu » de Sibiu – prof : Tabita Rosian)

Catégorie 18-25 ans
1er prix – Bianca STOITA – On avance, Tal
(Elève du collège national “Gh. Lazar » de Sibiu – prof : Dana Sacelean)
2e prix – Ioana Madalina SCHEAU – Comment vivre sans toi, Caroline Costa
(Elève du lycée agricole “D.P. Barcianu » de Sibiu – prof : Minodora Beza)

 

>>> les photos c’est ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.747179561982304.1073741863.179205245446408&type=1

Bravo à tous, c’était super!