Suissa – Tout m’a quitté

Son premier album auto-produit «Chante et tais-toi» nous a permis de découvrir une musique doucement chaloupée, pleine d’humour et de cœur. Entouré d’excellents musiciens, il dépoussière la chanson française en y apportant les rythmes des Caraïbes, d’Afrique et d’Amérique latine. Trois ans désormais qu’il compose sous son nom et déjà une tournée sur l’ile de la Réunion, des premières parties de Arno, Dominic A, Mathieu Boogaerts, Olivia Ruiz, Caravan palace, Alexis HK, Oldelaf … et des festivals prestigieux comme Woodstower, Changez d’air, Festival de travers, Attention les feuilles, Pas des poissons des chansons…

suissa

…L’album Chante et tais-toi est un trou de ciel bleu dans cette chape de nuages formés par le vent d’automne. Loin des habituels travers de la chanson française contemporaine, ou ceux de l’accordéon-béret contestataire prise de tête, Suissa se livre à un exercice de pitreries poétiques souvent habiles sur une musique hésitant entre Samba et Afrobeat.
La guitare folk en fil conducteur et estampillé de musiciens à fort pedigree (le sax de Meï Teï Shô ou le batteur des Têtes Raides), l’album, sous ses airs enjoués, camoufle avec brio son versant révolté…
Chante et tais-toi c’est une pastille ultra-concentrée de vitamine D, un album lyonnais qui ne sent pas le bouchon. (theme-tempo.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s