Claire Diterzi, pas si petite après tout!

Claire Diterzi -®Micky Cle¦ümentL’avantage avec Claire Diterzi c’est qu’elle crée en bousculant la musique. Et comme forcément elle a de la voix et d’avantage, il fallait bien qu’un jour elle retourne le monde de la musique. C’est le cas de 69 battements par minute., projet total hors norme et sans précédent dont l’onde de choc se répercute de l’infiniment petit son à sa grande théâtralisation: pour quoi et pour qui joue-t-on ? A quoi sert un disque aujourd’hui? Qu’est-ce que l’essence de la musique ? Entièrement produit par l’auteur qui vole désormais de ses propres ailes, ce nouveau projet (et surtout pas seulement album) libère la juste mesure d’une énergie dévastatrice. Peu après les souffrances sublimes d’une femme cassée (Le salon des refusées, 2013), l’heure est au coup de poing : je suis une femme qui a des couilles et je viens tout péter. C’est comme un deuxième round de combat à la motivation vengeresse – rien de moins qu’un retour aux sources pour cette punk de naissance.
Dans un environnement sonore neuf (et composé en grande partie sur les textes endiablés du dramaturge argentin Rodrigo Garcia), plus rock que pop et plus pop que rock, miné de tubes explosifs, on retrouve le cœur battant de la chanteuse mais en plus fort, plus loin : ça cogne, ça claque, ça tonne, ça hurle, ça pulse, ça groove (ça pleure et ça se calme aussi parce qu’il faut bien vivre, mais ça ne rêve plus d’amour). A la tête d’un groupe de rock monté exprès pour l’occasion, elle y apparaît comme on la rêve : insaisissable, plurielle, à la fois femme enfant et femme fatale, déglinguant l’académisme à coup de bottes au cul, géniale et contrôlant le détail, cherchant sa note dans l’angle, sans dieu ni maître, imposant sa propre loi d’un son éloquent et contenu, entre la Gibson et le Ukulélé. Très généreuse, donc. Forte et tendre. Epurée et remontée à bloc – fallait pas la chercher. (claire-diterzi.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s