« Encore une année » avec le Clip du vendredi

De ce Dimoné – Dominique Terrieu au civil – on ne savait pas grand chose ou presque. Des bribes. Qu’il a fait ses armes au sein de plusieurs groupes punk-rock montpelliérains. Qu’il ne se consacre qu’à plein temps à la musique depuis l’année suivant la publication de Madame Blanche (2009), troisième opus boosté par l’habité et détonnant single Les narcisses. Des constats aussi. Comme ce grand prix de la révélation scène décerné par l’Académie Charles Cros en 2012 ou cette propension quasi métronomique à ne sortir des disques que tous les cinq ans. « Si je commençais à me dire que je devais un peu raccrocher tout ça, c’est que le dealer se met à refourguer de la drogue un peu moins chère. Mais j’avoue que c’est parfois tentant de rapprocher la fréquence ».

dimonéLui, qui pensait faire du rock, est accueilli à bras ouverts dans la famille chanson française. Une coquetterie qu’il dit savourer en bouche. C’est un être utopique et exigeant, rêveur lucide et facétieux logique. Sur scène, on repère une personnalité aussi trempée qu’éruptive, comme la nature intacte et exaltée de son Sud natal. Il est entier et printanier. Un petit volcan dont la lave vient de loin. Parce qu’il a conscience que le chemin est sinueux, que chaque apparition est en quelque sorte un nouveau commencement. « Mais j’ai confiance en ma carcasse, je deviens plus carrossable ».
Voix de mâle, racé et sans manière, Dimoné poursuit une démarche introspective où il ne se confronte pas directement avec les sentiments. Chez lui, aucune place pour le didactique ou le frontal. Les mots rebondissent à force d’allitérations, de formules désossées ou de phrases à tiroirs. « La liberté de la perception, c’est du naturisme. Il faut être en éveil. Je me découvre un noyau et je vois si on a une pulpe commune ». (rfimusique.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s