Le clip du vendredi a les Yeux sur les Parisiennes

L’histoire des Yeux d’la tête a commencé à s’écrire à Paris en 2006, après la rencontre de Benoît Savard et Guillaume Jousselin les deux chanteurs guitaristes du groupe. Au départ c’est un quintet, guitares, saxophones, accordéon et contrebasse. Une formation qui leur permet de jouer partout, ils en profitent car ils aiment la scène. Dès les premiers mois, ils écument les cafés concerts de la capitale, les bars. Ils vont même jouer dans le métro et dans la rue, sur les pavés, entre Montmartre et St Michel, Pigalle et la Bastille. Au fil des concerts, l’accueil est de plus en plus chaleureux et le public de plus en plus nombreux.
les yeux d'la teteAprès 1 an et demi de concerts, ils entrent en studio pour marquer leur aventure d’un support physique. L’enregistrement réalisé par Jean Taxis (Enzo Enzo, Gipsy Kings…) réussit à transmettre la folie douce qui les caractérise. C’est un album vivant et poétique, à leur image. Danser sur les toits, sorti en octobre 2008, bénéficie d’une distribution nationale via Mosaic Music et d’un accueil chaleureux du public (8000 albums vendus, 80 000 vues du clip Ma Bande).
Puis vient le temps de la reconnaissance des professionnels. La presse est unanime Les yeux d’la tête est devenu une nouvelle valeur montante de la chanson festive.
En 2010, c’est la consécration Les yeux d’la tête sont sélectionnés par France O Folies pour représenter la ville d’Asnières sur la Grande scène des Francofolies de la Rochelle le 14 juillet en 1ère partie de M puis en janvier 2011, ils remportent le 1er Prix du festival de Folk européen Folkherbst en Allemagne. Enfin leurs trois concerts parisien (juin, septembre, janvier) affichent complets. Forts du succès de leur premier album, ils ont énormément tourné en France mais aussi en Belgique, Allemagne, Hongrie et Croatie, République Tchèque, Autriche, Pays Bas… imposant peu à peu leur présence dans le paysage musical francophone et international. Le groupe a pris un tournant en 2010 avec leur victoire de France O folies.
Des rencontres artistiques et professionnelles font qu’un deuxième album est prévu pour octobre 2012. Juin 2012 L’ep Parisiennes sorti en digital en atteint plus + de 44 000 écoutes en 2 mois. (http://www.lesyeuxdlatete.fr/)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s