« LeBlanc » est la couleur du clip du vendredi

lisa-leblanc

Originaire de Rosaireville, un village néo-brunswickois d’une quarantaine d’habitants, Lisa LeBlanc commence à écrire ses chansons à l’adolescence. Lauréate du Gala de la chanson de Caraquet en 2007, l’auteure-compositrice-interprète fait une percée au Québec trois ans plus tard.  Fraîchement diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby, LeBlanc remporte la grande finale du festival du même endroit et rafle la majorité des prix qui y sont remis. Les médias soulignent alors son intensité, son énergie, sa joie de vivre, son charisme et sa sincérité. En 2011, l’infatigable performeuse poursuit sa conquête de nouveaux territoires en visitant la Louisiane et la France. Un premier disque éponyme de «folk-trash» paraît en mars 2012. Dès la première semaine, ce dernier se retrouve au premier rang du palmarès des ventes iTunes Canada.
À l’automne 2012, elle participe à la 26e édition du Coup-de-cœur francophone. Elle se produit dans tout l’Ouest canadien, notamment à Vancouver, Edmonton et à la Cité des Rocheuses à Calgary. En octobre 2013, elle gagne le prix France Inter/Télérama du premier album francophone.
Lisa LeBlanc décrit son style comme du folk/trash alliant arrangements country, folk et rock avec des textes honnêtes et entraînants. (sources: wikipédia, francofolies.com, radioneo)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s