le clip du vendredi 52

Dominique A commence sa carrière au début des années 1990 en composant et enregistrant des chansons de manière très minimaliste, quoique dans un esprit clairement rock2. Il refuse d’être apparenté à la chanson à texte, qui pour lui équivaut à une « chanson sans musique »3,4. Son premier disque est autoproduit et s’intitule Un disque sourd, puis le deuxième album est produit par le label nantais Lithium. Il est aussitôt remarqué et apprécié par Bernard Lenoir2 et le magazine Les Inrockuptibles. La chanson Le Courage des oiseaux devint un tube underground et constituera progressivement une pierre angulaire de son répertoire, revisitée régulièrement et devenue une source d’inspiration d’autres artistes de l’écrit qui en soulignent la forte composante poétique5, « force motrice » de son œuvre.
À partir de 1992, il commence à se produire sur scène et y prend vite goût, soit en groupe, soit en solo.
Sa notoriété s’accroît en 1995 avec Le Twenty-Two Bar, titre issu de l’album La Mémoire neuve

Le 9 janvier 2012, pour fêter ses 20 ans de carrière, Cinq7 sort l’intégrale de Dominique A, soit huit albums réédités, augmentés chacun de titres supplémentaires dont certains inédits. Le 26 mars 2012, sort son neuvième album, « Vers les lueurs ». Celui-ci prend un nouvelle fois le contre-pied du précédent : plus de travail solitaire, mais une formation rock classique (celle qui l’accompagne en tournée) et un quintet à vent, pour un album qui reçoit un excellent accueil critique (source wikipedia)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s