Clip du vendredi N°50 : Camille

Camille : une fille un peu décalée, un peu bizarre.

A la question de savoir où elle aimerait chanter, elle répond : « J’aimerais chanter là où les arbres répondent. J’aimerais chanter avec les Pygmées, en fait. »                  

Mais quel est son parcours artistique :

Après l’énorme succès de son album ‘Le Fil’, doublement récompensé aux Victoires de la musique 2006, Camille sort son troisième album intitulé ‘Music Hole’, fruit d’expériences musicales éclectiques. Elle confirme l’originalité de son talent et entame, avec enthousiasme, une tournée qui la mènera dans toute la France et à l’étranger jusqu’en novembre 2008. A la suite de cette tournée, Camille sort un quatrième album « Ilo Veyou » vibrant et vivant, elle confirme ses immenses qualités de chanteuse et de compositrice.

De Ilo Veyou, Camille dit que c’est un album live : il a été enregistré sans métronome, sans casque, avec comme premier objectif celui de capter l’instant, le moment musical. “Je voulais faire des chansons acoustiques, chanter en direct avec des musiciens, faire des a cappella… Ça ne me procure pas de plaisir de tout reprendre, tout recomposer. Si c’est trop bien ficelé, je m’ennuie.”

Pour elle, écriture et composition sont simultanées et la chanson prend forme à l’enregistrement. Voilà comment travaille Camille. Ses chansons ne sont pas seulement des mots, des paroles, des accords.

Publicités

10 réflexions sur “Clip du vendredi N°50 : Camille

  1. Camille est la plus grande chanteuse française. Point à la ligne. je ne peux en dire plus. il n’y a qu’a écouter tous ses disques. Carl Larmonier

  2. Si vous trouviez une chanteuse dans le cosmos qui chante avec les astres … ne cherchez plus. C’est Camille.
    Carl Larmonier

  3. Si un jour vous voyez, une nuit, une fille chantant seule dans la Stratosphère
    Chantant avec les astres, les étoiles et les systémes planétaire
    Qu’il soit même d’ailleurs difficile de la faire redescendre sur terre
    Laisser là, c’est Camille, elle chante et imite toutes les choses vivant sur terre
    Et dans l’Ether

    Carl Larmonier

  4. Ses cordes vocales sont comme des vibrations astrales
    Ses vocalises se diluent à travers les plus belles des étoiles
    Ses chants se lient et se delient comme des sinusoïdales en spirales
    En courbes et contre-courbes couleur Crépuscule ou Opale

    Carl Larmonier

  5. Coin coin les canards sauvages coin coin les canards sauvages
    Je pense qu’ils fretilleraient des plumages si ils voyaient près de leurs rivages
    Arriver et danser Camille pieds-nus foulant et caressant les herbages
    Coin coin les canards sauvages coin coin les canars sauvages
    Ils en redemanderaient et en grimperaient de joie jusqu’en les feuillages
    Maintenant d’âge en âge ont peut voir des coins coins danser sur des rythmes sauvages
    Coin Coin
    Plus besoin d’aller dans des montagnes magiques, dans les hauts-alpages
    Venez et asistez voir à la danse aux bords des cottages de Camille avec les Canards Sauvages

    Carl Larmonier

  6. Je crois que l’organisateur a eu une tres bonne idee parce que la musique francaise n’est pas suffisamment promue. « Chants sons sur scene a depassee toutes mes attentes et je vais aller aussi l’annee prochaine.

  7. Je suppose qu’on a déjà fait la comparaison de Camille, pour l’univers musical, avec Bobby McFerrin (personnellement mon préferé c’est médecine man car j’aime bien aussi Bobby McFerrin en passant )…par contre je ne sais pas si on a jamais fait un lien avec l’album A Capella de Todd Rundgren pour les cotoyements d’univers (qui porte très bien nom d’ailleurs car il est entièrement a capella ).
    D’un autre côté il faut bien expliquer d’un Todd Rundgren au suivant, il n’y en a pas un seul qui se ressemble, pour moi son chef-d’oeuvre étant « Second Wind ».
    Sinon l’ensemble des albums que je viens de citer je peux très bien les ecouter avec les deux derniers albums de Camille par exemple (mes préférences) »Music Hole » et « Ilo Veyou », tout se beau monde se marie très bien, dirais-je même avec enchantement.

    Carl Larmonier

  8. Nous sommes des Vibratoires ( Camille ).

    Je vibre et je vibrerai toujours de mille vibrations en écoutant les vibratos de la chanteuse Camille.

    Carl Larmonier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s