AcdaSyl présente son nouveau projet à Bucarest et en Roumanie :
- Ils ont entre 9 et 17 ans
- Ils préparent un grand défi artistique : « 1789, Les amants de la Bastille »
- Ils jouent la comédie, dansent et chantent en français
Voici leur première « sortie de fabrique » en décembre 2014
Retrouvez-les en 2015 pour la version finale !!!!

On ne négocie pas avec le Clip du vendredi

Publié: 19 décembre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

Né à Oloron-Sainte-Marie, au sud ouest de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques, Charles-Baptiste suit des cours de piano au conservatoire où il décroche un premier prix. Adepte de la chanson française, de pop, de jazz et de musique classique, il s’installe à Paris dans l’espoir de placer quelques compositions et effectue divers petits métiers entre deux examens dans une grande école.

charlesBaptiste

Remarqué dans un festival de sa région, il devient l’une des découvertes du Chantier des Francofolies de La Rochelle et tourne en première partie de La Grande Sophie, Olivia Ruiz ou Jacques Higelin avant d’être signé par le label Mercury (Universal). Après un premier EP intitulé Premiers aveux sorti en début d’année 2012 et contenant une première version de Aussi cool que toi, Charles-Baptiste prolonge ce lancement par le titre C’est cette année.
C’est en 2013 qu’il atteint une audience plus large avec son adaptation au du tube de Daft Punk, Get Lucky en Sois heureux et la promotion en octobre d’une nouvelle version de Aussi cool que toi, accompagnée d’un clip chorégraphié. Le chanteur à grandes lunettes travaille simultanément à son premier album Les Sentiments Inavouables. Le recueil paru le 19 mai 2014 rassemble toutes ses chansons dans un esprit pop et chanson, quelque part entre Mika et Michel Berger. (Loïc Picaud – musicstory.com)

sebastienfolinNous avons le grand plaisir de vous annoncer que la finale de « Chants, sons sur scène » des 15, 16 et 17 mai 2015 à Baia Mare sera présidée par l’animateur de l’émission ACOUSTIC TV5MONDE, Sébastien FOLIN !!!

http://www.tv5monde.com/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Acoustic/p-10366-Accueil.htm

Bonnes fêtes de fin d’année et préparez-vous bien pour les Qualif’ de « Chants, sons sur scène » en 2015 !!

Le clip du vendredi ne va jamais freiner

Publié: 12 décembre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

Avec Monde nouveau monde ancien, son premier album sorti en 2009, puis Le soleil brille pour tout le monde?, une mise en musique de textes inédits et militants de Prévert en 2011, Frédéric Nevchehirlian a tracé une route sinueuse et singulière entre rock, slam et chanson.

nevchéAppelé désormais Nevché autant par commodité que par radicalité, il nous livre un troisième album, Rétroviseur qui s’inspire du passé tout en se projetant dans l’avenir pour l’interroger. Ecrit en collaboration avec Ronan Chéneau (auteur de théâtre connu pour ses pièces Fées et Cannibales), et réalisé par Jean Lamoot (réalisateur d’Alain Bashung, Salif Keita…), cet album est le récit sans compromis, abrupt et romantique d’une adolescence à Marseille. Une adolescence d’hier et d’aujourd’hui dans cette ville, qui, loin des clichés d’une cité ensoleillée, excessive et au fort accent, apparaît dans cet album comme on ne l’a jamais présentée. Enregistré entre Dakar, Marseille, Paris et l’île de la Réunion, Rétroviseur est un disque post-capitale de la Culture dans lequel les souvenirs sépias et velourés invitent à imaginer l’avenir sans paillettes et projecteurs, en toute simplicité et honnêteté.
Se libérer de quelques lettres de son nom pour tout oser sans regretter… (internexterne.org)

Le clip du vendredi vient « Souffler sur les braises »

Publié: 5 décembre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

C’est entre la France et le Québec qu’Alexandre Poulin écrit son troisième album, Le mouvement des marées. Un album à la plume plus mûre et à la voix posée, dans lequel il tisse des chansons touchantes et étoffées, inspirées de rencontres, de grands espaces et de destins croisés.AlexPoulin06Il est bien loin le temps où, à huit ans, il met la main sur la vieille guitare Norman de son père pour la première fois. Tandis qu’il fait ses classes dans les bars de son Sherbrooke natal, offrant un répertoire de classiques québécois, de folk américain, de chansons françaises et de compositions, Poulin empoche en 2002 un diplôme d’enseignant de français et d’histoire de l’Université de Sherbrooke, autre témoin de son amour pour la langue et de sa passion pour raconter.
Fort des trois dernières années passées sur la route, Alexandre choisit de coréaliser son troisième album avec Ghyslain Luc Lavigne, complice de la première heure, et Mathieu Perreault, multi-instrumentiste au talent hors-norme.
Dans ce troisième album, inspiré de la terre, de la poussière et du grand vent, la signature musicale de l’artiste se précise plus que jamais, oscillant entre folk et chansons à textes. Le propos, à la fois sensible et lucide, raconte l’humain à coups de quatre minutes, alors que les trajectoires se figent ou se consument dans ces histoires où se croisent ceux qui rêvent éveillés et ceux qui dorment debout.
Le mouvement des marées est un album d’une sincérité désarmante, où l’auteur nous plonge dans un métissage de chansons douces et violentes à la fois, tellement les images sont vraies, ciselées à même le réel. (alexandrepoulin.com)

Jeanne Cherhal est née à Nantes en 1978. Petite, elle rêve de danse classique et de ballet. Elle étudie le piano à partir de 13 ans. Plus tard, elle chante dans des bals-musettes, travaille avec différents groupes de rock, se tourne vers le théâtre avant de revenir à l’écriture et la composition de chansons.

jeanne-cherhalEn 2002, elle sort son premier album Jeanne Cherhal. Son deuxième album, Douze fois par an, lui vaut un trophée aux Victoires de la Musique, le prix de l’Académie Charles-Cros, devient disque d’or et confirme sa notoriété. En 2005, elle reprend son activité de comédienne et se produit au théâtre dans Les Monologues du vagin. Nouveau disque d’or en 2006 avec L’Eau dans lequel se précise sa personnalité musicale. Son succès Voilà marque le début d’une nouvelle longue tournée en France et à l’étranger.  Charade, album plus rock sorti en 2010, est salué par la critique. Suivront une nouvelle tournée et de nouveaux concerts. Elle participe au groupe éphémère Les Françoises qui se forme pour l’édition 2010 du Printemps de Bourges. Figure majeure du courant de la nouvelle scène française, Jeanne Cherhal participe à de multiples manifestations à vocation artistiques et caritatives et signe de nombreuses collaborations. Mêlant néo-réalisme, sensibilité, humour et ironie, elle est devenue une artiste incontournable de la scène française. En 2013, elle signe de nombreuses collaborations et est nommée Chevalier des Arts et Lettres. Histoire de J., Son cinquième opus sorti en 2014, se veut un hommage à l’album Amoureuse de Véronique Sanson. (franceinter.fr)

« Un jour de mai » en novembre…

Publié: 21 novembre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

Lorsqu’ils évoquent De Calm, Mickaël Serrano et Guillaume Carayol préfèrent parler de club plutôt que de groupe. Un club dont ils auraient le privilège d’être à la fois président, entraîneur et joueur. Le premier compose et joue, le second écrit et chante. L’alchimie opère ensuite en studio et sur scène, avec la contribution de musiciens qui se fondent dans le collectif.

decalm-ban

Distingué par Les Inrocks lors d’un concours CQFD, De Calm sort fin 2010, un premier album intitulé Le film définitif réalisé par Pierre Rougean (Statics, Cats on Trees). Une bande originale chantée d’un film imaginaire où les médias parlaient déjà de métissage singulier entre Daho et Miossec. Un « Tour Métrage » s’ensuivra avec chaque soir, une trame narrative différente en accompagnement des chansons. Elle débute toujours par les acteurs cultes du western-spaghetti Térence Hill et Bud Spencer qui se retrouvent dans un drame intimiste. Cette passerelle entre le cinéma et la musique n’est pas une lubie ou un effet de style. Guillaume, qui est aussi réalisateur, la déploie également à travers les clips qu’il réalise pour De Calm et pour des artistes aussi divers que Le Prince Miiaou, Bertrand Betsch ou dans l’électro avec Sayem.

Leur second album Amour Athlétic Club rassemble onze chansons. On peut bien sûr y voir un clin d’œil aux années footballistiques de Guillaume au sein du Toulouse F.C. Mais si le sport affleure ici et là, il n’est qu’un prétexte pour des chansons d’amour. Il y a le premier amour (Un jour de mai), l’amour oublié (En 601), l’amour cinéphile (Le film qui ne se fera jamais) ou encore le désamour de soi (Les plongeoirs)… Onze variations autour du seul thème qui sollicite en permanence nos aptitudes physiques et mentales.

Black M vous présente Mme Pavoshko

Publié: 14 novembre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

Pour ceux qui se seraient éloignés quelque temps de la planète rap français, il est temps de reconnaître qu’il y souffle désormais de plus en plus fort un son estampillé Wati B. Après Sexion d’Assaut, Dry, The Shin Sekaï et Maître Gims, c’est aujourd’hui au tour de Black M de s’imposer dans cette riche galaxie. Il y a d’ailleurs fort à parier que ce deuxième album solo devienne le remplaçant de Subliminal (2013) de son compère Maître Gims dans les palmarès de ventes.

black mIl faut d’ailleurs faire attention à ne pas banaliser injustement la touche Wati B en la réduisant simplement à une suite de succès commerciaux. En plus d’être un véritable personnage – ce qui n’est pas si fréquent le milieu artistique – et de posséder un flow de malade, Black M propose en effet un véritable ton, non dépourvu de finesse. Pour s’en convaincre, il suffit de se reporter à l’énorme Mme Pavoshko qui, sous ses dehors de plaisanterie potache, stigmatise parfaitement les problèmes liés à l’éducation, avec des enseignants et des conseillers totalement déconnectés de la réalité de certains élèves. La présence dans le clip des humoristes Willaxxx, Stéphane Bak, Issa Doumbia (Mes chers voisins) ou encore Kev Adams, ne fait que renforcer le formidable pouvoir d’évocation de la chanson.
Les yeux plus gros que le monde est aussi le rap festif d’Ailleurs ou À la vôtre avec Big Ali, Dry et JR O Crom. C’est l’étonnant pastiche de Je l’aime à mourir avec C’est tout moi ou un impayable Qataris, où les pétrodollars ne suffisent pas à acheter le monde (ni à mettre Paris en baril). Le premier album de Black M mérite d’être écouté à plusieurs niveaux pour en apprécier toutes les nuances. Les yeux plus gros que le monde s’éloigne des clichés pour entrer dans une expression libre, à la fois joyeuse et réfléchie. Du grand art de la part d’un Alpha Diallo dont les roulements d’yeux ne sont décidément pas la seule signature. (François Alvarez – music-story.com)

Fidèle à sa devise « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est La Rue Kétanou », le trio mené depuis une quinzaine d’années par Florent Vintrigner, Mourad Musset et Olivier Leite s’est produit dans toutes les circonstances possibles, de la scène ouverte qu’est la rue aux enceintes bondées comme le Zénith. Fidèle aussi à un style qu’elle n’a cessé de renouveler, la troupe de musiciens et comédiens venue du théâtre a produit cinq albums qui ont fédéré un public de plus en plus large.

la_rue_ketanou
À l’heure de la sixième autoproduction, La Rue Kétanou a décidé de ne pas changer de formule mais plutôt de creuser dans les sujets qui alimentent leur condition assumée d’artistes en prise avec le monde environnant et à l’écoute de ses semblables. Ce n’est pas un hasard si l’intitulé significatif de leur curiosité Allons voir peut s’interpréter aussi comme une invitation à pénétrer leur univers. Du morceau-titre introduit à l’harmonica à la dernière piste, Un tour, sur fond de percussion artisanale et de guitare acoustique en passant par l’hommage à leur marraine disparue Patricia Bonnetaud, dans Patricia, le trio ne ménage pas sa plume sur le monde qui tourne mal, que ce soit Les dessous de table ou L’alignement des planètes.
Dans une atmosphère douce-amère teintée de folk ou d’instrumentation rustique, Allons Voir distille ses petits moments de bonheur (Negrita, La guitare sud-américaine), ses chansons à boire (Le capitaine de la barrique), ses colères (L’âge nucléaire) et ses questionnements (Interdit). D’un bout à l’autre, La Rue Kétanou balance entre la joie de vivre et les paradis perdus. L’émouvant La distance en est le plus bel exemple. Le marin pêcheur de la pochette, montré sous un ciel sombre, n’est-il pas le symbole de l’aventure du grand large et d’une espèce de travailleur de la mer en voie de disparition? (Loïc Picaud – music-story.com)

Le clip du vendredi expose les « Hypocrites »

Publié: 31 octobre 2014 par Ekip Festival dans Le clip du vendredi

Danakil, c’est une bande de copains de lycée de Marly-le-Roi (Yvelines) devenu un groupe de reggae plutôt roots en 2000. Balik (chant), Das surnommé Le Coach (saxophone), Tom-Tom (trompette), Big Keuj (trombone), Massif-Boris (basse), Papa Dus et Fab (guitares), Titi dit Le Duc (batterie) et Smarties (claviers) commencent par jouer ensemble avant de se lancer sur scène. C’est en 2005 que Danakil effectue une première tournée hexagonale.
Après un premier album autoproduit en 2006 intitulé Micro Climat, Danakil rejoint les troupes de Music Action, organisateur en particulier du festival Reggae Sun Ska. Danakil en profite pour se produire avec Groundation, fer de lance de l’écurie Music Action. Dialogue de sourds sorti en 2008 confirme que Danakil s’inscrit dans la tradition d’un reggae roots et concerné par les problèmes de société. Jah Mason, Mighty Diamonds et General Levy participent à Dialogue de sourds.

danakil
Le 3 avril 2009 sort le DVD et CD, Live au Cabaret Sauvage provenant d’un concert d’exception donné dans un lieu magique. Danakil en profite ensuite pour remplir l’Olympia, prouesse peu fréquente pour un groupe de reggae du cru. Lors de ce concert, Danakil enregistre avec U-Roy une version de Non, je ne regrette rien d’Edith Piaf. Danakil se produit à la Fête de l’Humanité en septembre 2010 avant de peaufiner les maquettes de son troisième album studio, qui sort en février 2011. Enregistré entre la France, le Mali et la Jamaïque, Échos du temps confirme l’aisance d’écriture de Danakil. L’album devient le premier album de Danakil à figurer dans les cinquante meilleures ventes françaises, signe de la stature que le groupe a désormais acquise.
Serein, Danakil peut alors se laisser aller à sacrifier à la tradition de l’album dub avec Échos du dub, sorti en 2012 et contenant des versions des titres d’Échos du Temps. En mars 2012, il enregistre à Paris le CD et DVD Live On Air à la Cigale qui sort en octobre. Danakil est d’attaque en février 2014 pour Entre les lignesTwinkle Brothers, le Sénégalais Natty Jean, Harrison Stafford et Marcus Urani de Groundation sont des invités de marque.(music-story.com)